Le lièvre d'Europe (Lepus europaeus) est une espèce de lièvre originaire d'Europe et de l'ouest de l'Asie. Elle fut introduite en Afrique, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Océanie. C'est un mammifères classé dans l'ordre des lagomorphes, dans la famille des léporidés. Il fait partie de la « petite faune sédentaire de plaine ».

 

Répartition et habitat

Le lièvre d'Europe est originaire d'Europe de l'Ouest, mais est présent dans l'ouest de l'Asie. Il fut introduit en Amérique du Nord aux États-Unis dans l'État de New York en 1893 et au Canada dans la province de l'Ontario en 1912. L'espèce fut également introduite en Argentine, au Chili, en Nouvelle-Zélande, en Australie et dans certaines régions de l'Afrique.

 

Description

Par rapport au lapin avec lequel il peut être éventuellement confondu :

Ses oreilles plus longues, et leur pointe (comme la queue) est noire ;

il est plus grand et plus longiligne ;

son poids moyen (3,8 kg pour l'adulte) est plus élevé que celui d'un lapin de garenne (1,4 kg) ;

ses bonds sont plus important, et sa course plus rapide .

Il n'y a pas de dimorphisme sexuel et l'identification des sexes est difficile même en ayant l'animal en main2. Mais les comportements permettent de distinguer mâles et femelles en période de reproduction.

 

Croissance et durée de vie

Les jeunes grandissent rapidement, et dès l'âge de deux mois, il est difficile de distinguer les jeunes de l’année des adultes.

Un poids moyen de 2,5 kg est atteint à l'âge de 2 mois et demi, soit à peu près le poids d'un adulte chétif.
A 4 mois le jeune lièvre approche la taille et le poids d'un adulte moyen ou le dépasse (jusqu'à 4 kg). Ni le poids, ni la taille sont donc de bons critères pour identifier les jeunes de l'année dans un tableau de chasse. Le lièvre d'Europe vit environ 10 ans.

 

Alimentation

Hormis en zone et en période période sèche (où le lièvre peut se rabattre sur des plantes cultivées riches en eau telles que les pousses de tournesol ou d'asperge), il peut se passer d'eau (la rosée et l'eau des végétaux lui suffit).

Il se nourrit principalement d'herbacées et en particulier de graminées, dans les prairies naturelles, zones humides et parfois dans les banquettes herbeuses cultivées. Il ne consomme parfois que les jeunes pousses ou boutons floraux. Il mange aussi des fruits, graines et racines (betteraves notamment) ou des plantules d'arbres et arbustes, notamment en période d'enneigement. En zone de culture, il apprécie les céréales en herbe et notamment le blé d'hiver (de l'automne au printemps).

Dans un groupe, les individus dominants peuvent avoir un accès privilégié à la nourriture.

 

Comportement

Les lièvres sont très sociable, mais avec une hiérarchie plus marquée lors de l'alimentation et au moment de la reproduction.
Ils montrent une préférence pour certains types de paysages ou d'éléments paysagers, éventuellement en zone d'agriculture intensive, et y son alors plutôt grégaires, sans comportement de défense du territoire. La plupart des jeunes ne se dispersent pas loin, ils se choisissent un territoire qui est rarement éloigné de plus de 2 km de leur lieu de naissance. Quelques individus "disperseurs" sont retrouvés jusqu'à 9 km de leur lieu de naissance.

Leur domaine vital n'atteint généralement pas 2 km². Mais il peut varier de moins de 0.5 à plus de 4 km² selon les individus et la ressource alimentaire.

Le lièvre est plutôt lucifuge ; c'est-à-dire qu'il vit surtout la nuit, où il part se nourrir, par groupes de 2 à 6 individus (parfois jusqu'à une quinzaine). Il pourrait donc peut-être souffrir de la dégradation générale de l'environnement nocturne et de la pollution lumineuse, mais ceci ne semble pas encore avoir fait l'objet d'études.

Le parade nuptiale est collective. Les naturalistes parlent de "bouquinage" pour décrire les combats entre lièvres à cette époque.

Après la reproduction et l'élevage des jeunes, les levraux se dispersent rapidement.

 

Reproduction

La maturité sexuelle est acquise dès 3 ou 4 mois. La reproduction débute en décembre, avec des naissances se succédant potentiellement de fin janvier à début octobre de l'année suivante.

La gestation ne dure que 41 jours. Deux portées peuvent se succéder voire se chevaucher (en 37-38 jours), phénomène dit superfœtation. Ceci permet à une femelle de produire 5 portées par an, en 6 mois seulement (des derniers jours de janvier à début octobre). En France, selon l'ONCFS, 13 jeunes sont en moyenne produits par femelle reproductrice chaque année, mais ce chiffre peut fortement varier dans certains contextes. Une portée contient de 1 à 3 levrauts et rarement 4 ou 5 (2,6 en moyenne par femelle en France). C'est moins que chez le lapin ou d'autres animaux comparables, mais ces levrauts sont précoces. Nés couverts d'une fourrure dense, ils sont thermorégulés et bien camouflés au sol. Sevrés à 3 ou 5 semaines ils sont rapidement totalement autonomes.

 

Facteurs de régression et de mortalité

La prédation, les parasitoses et les maladies sont les facteurs normaux de contrôle démographiques, avec des impacts ponctuels et locaux sur les populations, mais qui n'expliquent pas la « forte mortalité supplémentaire » constatée depuis les années 1960 et qui « mais n'ont probablement pas d'influence sur la tendance de la population à long terme ».
Il existe un consensus scientifique sur le fait que cette mortalité serait due à l'évolution des paysages agricoles, et qu'elle pourrait être exacerbés par quelques facteurs environnementaux (exposition des lièvres aux pesticides (herbicide paraquat par exemple), mortalité liée aux moissonneuses batteuses…), etc.

Le lièvre décline en effet de manière « spectaculaire » dans toute l'Europe de l'Ouest depuis les années 1960, pour des causes probablement multiples.

Le recul des bocages, prairies et zones humides, l'artificialisation des paysages agricoles ont privé le lièvre d'une partie de ses habitats, et l'ont exposé aux pesticides.

Aujourd’hui, la maladie est la première cause de mortalité des levrauts, devant la prédation, la chasse, le braconnage et les collisions avec des véhicules.

© 2020 Design DOCK José