Bouleau verruqueux (betula verrucosa)

Le bouleau verruqueux a pour habitat la quasi-totalité de l'Europe, bien qu'il soit plus rare dans le sud. Ces arbres forment des futaies appelées "boulaies". Le bouleau est l'espèce pionnière des sols riches en calcaire. Il est aussi l'arbre sacré des Amérindiens qui utilisient son écorce pour la fabrication de leurs canots et de leurs parchemins. Le bouleau verruqueux est un arbre à croissance rapide.

 

Hauteur : Il peut atteindre les 25 mètres de hauteur.

 

Ecorce : blanche, lisse et brillante chez les jeunes sujets mais elle tend à se craqueler et à brunir avec l'âge. Quelques taches noires et crevasses peuvent parfois aussi apparaître.

 

Feuillage : caduc. Les feuilles font environ 7 cm et sont triangulaires, doublement dentées et glabres. Les jeunes rameaux sont parfois couvert de verrues résinueuses sur l'écorce, ce qui explique le nom de cette espèce de bouleau.

 

Fleurs : les fleurs du bouleau sont des chatons. Les chatons mâles sont situés à l'extrémité des rameaux afin de permettre de mieux disperser leur pollen. Les chatons mâles sont présents sur l'arbre dès l'automne. Une fois à maturité, ils sont pendants et peuvent mesurer jusqu'à 10 cm de long. Les fleurs femelles sont aussi des chatons, plus petits (3 cm) et dressés.

 

Fruits : petites graines (samares) d'un brun jaunâtre, entourées de 2 ailes translucides, qui se détachent des chatons femelles et sont emportées par le vent.

 

Utilisation : En Scandinavie, utilisé pour la fabrication des meubles. Bon bois de chauffage car il brûle vite et laisse peu de cendres. Utilisé également comme arbre d'ornement dans les parcs et jardins.

1/3