Douglas vert (pseudotsuga menziesii)

Originaire d'Amérique du Nord, il fut introduit en Europe dès 1827 et vers 1842 au sein de nos contrées. Son nom commun lui a été donné en souvenir du pépiniériste écossais David Douglas (1799-1834) qui l'a introduit en Europe en 1827.

Cet arbre est doté d'une croissance rapide, d'où son importante utilisation pour le reboisement.

Il possède aussi de bonnes qualités technologiques, notamment pour la construction extérieure car il est imputrescible à coeur. Le douglas accepte des conditions climatiques froides et arrosées et est beaucoup utilisé en Europe et dans nos Ardennes. Il peut vivre entre 400 et 500 ans.

 

Hauteur : de 50 à 80 mètres de haut pour un diamètre de 2 mètres.

 

Ecorce : fissurée, de couleur marron-rouge.

 

Aiguilles : en écouvillon (rayonnant autour du rameau), souples, arquées, sans bandes blanches marquées au dos. de 1,5 à 3 cm, elles sont molles et vertes foncé et dégagent une odeur de citron lorsqu'elles sont froissées.

 

Fruits : les cônes, dont la taille varie entre 5 et 8 cm, ont la particularité de posséder une bractée à 3 pointes. Ces bractées sont plus longues et plus claires que les écailles et ont une forme de trident. Comme chez tous les conifères, les cailles s'ouvrent avec la chaleur afin de libérer les graines.

 

Utilisation : Bois de charpente, construction extérieure

1/5